InterviewApp est le
1er service français
de recrutement par

entretien
vidÉo
diffÉrÉ

Essayez InterviewApp Gratuitement
Mr-Bean-grimace

Réussir son entretien vidéo différé

22 janvier 2014

Quand ils sont confrontés à l’épreuve de l’entretien en ligne, certains candidats peuvent être atteints d’un excès de timidité face à la caméra. Mais la vérité est que l’entretien vidéo différé vous donne l’opportunité de tirer votre épingle du jeu beaucoup plus facilement que dans un entretien en face-à-face. Alors, comment bien s’y préparer ?

En amont

Renseignez-vous sur l’entreprise pour laquelle vous postulez

Ca peut paraître évident mais tous les candidats ne le font pas ! Comme pour un entretien d’embauche classique, consultez les dernières actualités de l’entreprise, lisez ses publications sur les médias sociaux et trouvez des articles qui analysent les problématiques auxquelles elle est confrontée. Essayez autant que faire se peut de collecter des informations qui portent spécifiquement sur le produit ou l’équipe que vous voulez rejoindre.

Connaissez-vous vous-même

Le propre d’un entretien d’embauche est de ne pas connaître à l’avance les questions qui vous seront posées par le recruteur. Mais en prenant le temps de vous poser les bonnes questions sur vous-même et votre parcours, vous pourrez faire face à la majorité des questions qu’il a préparées pour vous. Réfléchissez à vos points forts, à ce que vous pouvez apporter à l’organisation que vous voulez rejoindre, à des exemples tirés de votre expérience passée qui peuvent illustrer ce que vous recherchez, ce qui vous motive et justifier votre choix de carrière.

N’ayez pas peur de poser des questions au recruteur

Si vous avez des doutes ou que des questions vous taraudent concernant l’entretien vidéo différé que vous devez passer, n’hésitez pas à les soumettre au recruteur ou au service qui propose l’entretien. Votre volonté de bien vous préparer ne sera jamais vue d’un mauvais oeil ! Bien au contraire, cela montre votre volonté de bien faire et d’aborder au mieux l’épreuve en vue d’obtenir le poste que vous visez.

Le jour J

L’entretien vidéo différé présente un énorme avantage par rapport à l’entretien téléphonique ou à l’entretien en face-à-face : vous pouvez choisir quand et dans quelles conditions vous le passez. Quelques conseils ci-dessous pour bénéficier de conditions optimales :

Adoptez une « position de pouvoir » pendant deux minutes avant votre entretien

Un recruteur qui gère un processus de recrutement est souvent confronté à des dizaines de candidats dans une même journée. Il va poser les mêmes questions et généralement recevoir le même type de réponses. Si vous êtes convié à passer un entretien vidéo différé plutôt qu’un entretien téléphonique, les questions qui vous seront posées seront sûrement les mêmes que celles que le recruteur vous poserait par téléphone. Mais vous aurez l’opportunité de faire une bonne impression et de vous distinguer grâce à la vidéo. En effet, l’outil vidéo vous permet d’utiliser votre langage corporel et vos expressions faciales pour servir vos propos.

On ne saurait trop recommander à tout le monde de regarder l’intervention « Your body language shapes who you are » qu’Amy Cuddy, professeur à Harvard, a faite lors d’une conférence TED. Une de ses études a montré que notre corps peut changer notre esprit. Par exemple, en adoptant pendant deux minutes une « position de pouvoir » avant de passer votre entretien, vous vous placez dans des conditions mentales de confiance. Le recruteur qui regardera votre vidéo remarquera votre assurance et votre enthousiasme, ce qui influencera son jugement positivement.

Mettez vous en scène

L’environnement dans lequel vous passez votre entretien vidéo différé doit vous mettre en valeur. Veillez à enregistrer vos réponses vidéo dans un endroit calme, où vous n’êtes pas susceptible d’être interrompu(e), suffisamment lumineux (pour éviter l’effet « interview anonyme ») et adapté à un cadre professionnel (évitez votre salle de bain ou votre cuisine par exemple !).

Habillez-vous de manière appropriée

Le temps vous permettra de démontrer votre éthique professionnelle une fois en poste. Mais vous pouvez aussi mettre votre professionnalisme en avant dès votre premier contact avec le recruteur ! Il est donc recommandé de soigner votre tenue vestimentaire pour l’enregistrement de votre entretien vidéo différé. Habillez-vous comme si vous vous rendiez à un entretien en face-à-face. Vous vous sentirez d’autant plus en confiance et démontrerez au recruteur qui consultera votre entretien que votre candidature est sérieuse.

Positionnez judicieusement votre webcam

Qu’elle soit intégrée à l’écran de votre ordinateur ou connectée en externe, pensez à positionner la webcam de façon à vous avantager. Et oui ! Une prise de vue en plongée, en contre-plongée ou directe n’enverront pas le même message au recruteur que vous allez regarder droit dans … la lentille ! Par exemple, une prise de vue en plongée donne l’impression que vous manquez d’assurance alors qu’être filmé en contre-plongée projette l’image de quelqu’un qui a confiance en lui.

Contrôlez vos signes de nervosité

Evitez les tics de langage de type « euh » ou « hum », tenez-vous bien droit sur votre siège, regardez directement la caméra et prenez une grande inspiration avant de répondre à la question. Votre discours n’en sera que plus crédible. Plus vous serez préparé(e), moins vous serez trahi(e) par ce type de signes de nervosité.

L’épreuve d’entretien vidéo différé peut rendre quelque peu nerveux au premier abord. Mais, comme avec toute innovation technologique, il faut apprendre à la tourner à son avantage, pour se distinguer des autres candidats. Et rappelez vous une chose : vous vous distinguez déjà de la masse des autres candidats en acceptant de passer un entretien vidéo différé !