InterviewApp est le
1er service français
de recrutement par

entretien
vidÉo
diffÉrÉ

Essayez InterviewApp Gratuitement
entretienvideodiffere

Agences de recrutement : savoir faire accepter l’entretien vidéo différé au client final

20 juin 2016

Ce n’est un secret pour personne : les processus de recrutement traditionnels finissent toujours par faire perdre du temps à l’ensemble des parties prenantes.

Les agences de recrutement en particulier passent trop de temps à essayer de faire coïncider les agendas des candidats et ceux de leurs clients. Et lorsqu’enfin elles parviennent à réduire la liste des candidats à une poignée d’heureux élus, il faut encore passer des heures à débattre sur lequel conviendra le mieux pour le poste. Et le processus s’éternise encore un peu plus, tout simplement parce qu’il est quasiment impossible de réunir autour de la table en même temps les personnes décisionnaires dans les processus de recrutement et qui devraient rencontrer le ou les candidats sélectionnés.

Mais c’est oublier qu’aujourd’hui la technologie fournit des solutions qui permettent d’optimiser le processus de recrutement, à la fois côté agence de recrutement et côté client. Et, plus important encore, la technologie permet de recruter plus efficacement des profils mieux adaptés aux postes à pourvoir.

En quoi les entretiens vidéo contribuent-ils à la performance des processus de recrutement ?

De plus en plus d’agences de recrutement adoptent l’entretien vidéo pour gagner en efficacité dans la gestion des campagnes de recrutement de leurs clients.

Quand le processus de recrutement traditionnel montre ses limites, l’entretien vidéo différé peut lui donner un second souffle et combler ses lacunes. L’entretien vidéo différé enrichit l’expérience à la fois pour le candidat et pour l’agence de recrutement, permettant d’aboutir à une relation gagnant-gagnant.

Mais, comme pour toute innovation technologique, les clients peuvent faire preuve de réticences et peiner à se laisser convaincre. Ci-dessous quelques arguments à leur présenter pour leur permettre de saisir tout le potentiel des entretiens vidéo :

Mieux pré-qualifier les candidats

Sans l’entretien vidéo, il revient aux seules agences de recrutement de choisir quel(s) candidat(s) sélectionner pour rencontrer le client en personne. Elles se basent majoritairement sur les CVs et lettres de motivation pour les orienter dans la bonne direction. Mais au final, elles finiront par perdre beaucoup de temps à interviewer des personnes qui ne correspondent pas au poste à pourvoir. Ce qui est un problème à la fois pour le candidat et l’interviewer. Sans compter que cela alourdit et rallonge le processus de recrutement d’autant.

Quand les agences de recrutement utilisent l’entretien vidéo différé, elles sont en mesure de créer de l’interaction avec les candidats, en apprendre un peu plus sur eux (qui ils sont vraiment, quelles sont leurs attentes, leur personnalité, etc.) avant de les recommander au client pour une rencontre en personne. S’il apparaît à ce stade que le candidat ne correspond pas au profil recherché pour le poste, l’agence de recrutement chargée de faire la pré-qualification des candidats peut éviter au client comme au candidat de perdre du temps. Ce candidat ne sera pas convoqué en entretien. Ce qui permettra d’économiser le temps et l’énergie de toutes les parties prenantes.

En apprendre plus sur vos candidats, par vos candidats

Faire passer un entretien en personne suppose de bloquer au moins une demi-heure dans son agenda : entre la préparation, la réception du candidat, l’entretien en lui-même et les formules de politesse qui viennent ponctuer l’exercice, on ne s’en sort pas à moins ! D’autant plus qu’il n’est pas envisageable de faire se déplacer un candidat pour seulement 10 minutes d’échange avec vous… Or, lors des phases de pré-sélection, il est clair que l’ensemble des candidatures que le client reçoit ne sont pas adéquates, même si cela ne se voit pas sur le papier. Il est donc dommage de ne s’en apercevoir que lors des premières secondes d’un entretien en personne alors que vous êtes embarqué pour une session d’au moins une demi-heure avec le candidat…

L’entretien vidéo différé vous permet, ainsi qu’à votre client, de visionner rapidement les réponses vidéo de plus de candidats que vous n’auriez jamais pu recevoir en entretien pendant la même période de temps. Et quand on sait à quel point nous courrons tous après le temps, une optimisation de son emploi du temps est la bienvenue…

Si l’entretien vidéo vous convainc et vient confirmer les premières impressions issues de la consultation de la candidature (CV + éventuellement lettre de motivation), vous pouvez recommander à votre client de convoquer le candidat pour un entretien en personne. Mieux encore, vous pouvez montrer votre pré-sélection de vidéos à votre client pour qu’il puisse se faire une première idée des candidatures et qu’il vous aide à affiner votre pré-sélection de candidature. Si les vidéos enregistrées par le candidat ne vous donnent pas satisfaction, vous pouvez passer au candidat suivant. Enfin, il se peut que le CV et la lettre de motivation envoyés par le candidat ne vous ait pas convaincu mais que la vidéo révèle un potentiel que vous n’auriez pas pu déceler sur une base écrite et purement factuelle. Avec l’entretien vidéo différé, vous mettez ainsi plus de chances de votre côté de trouver le bon candidat pour le poste à pourvoir.

Augmenter vos chances de toucher les candidats passifs

Si vous tentez de débaucher un candidat passif afin qu’il vienne travailler pour votre client, vous allez devoir savoir lui vendre l’opportunité que vous avez à lui proposer. Et les convaincre de s’absenter du travail pour traverser la ville afin de passer un entretien qu’ils n’ont pas sollicité n’est pas une mince affaire.

Cependant, si vous expliquez que tout ce qu’ils ont à faire pour se positionner sur le poste à pourvoir est de s’enregistrer en quelques minutes dans le cadre d’un entretien vidéo différé qu’ils peuvent réaliser quand ils le souhaitent, vous augmentez vos chances de rendre le candidat passif coopératif. Si l’effort à fournir est minime pour eux, peu de chances qu’ils déclinent votre proposition.

Réaliser des économies

Avant la généralisation de l’utilisation de l’entretien vidéo, si vous repériez un profil potentiellement intéressant pour le poste à pourvoir mais qui résidait à l’autre bout de la planète, vous ou votre client devait payer le vol dudit candidat pour le rencontrer en personne. Cela allait parfois jusqu’à la prise en charge de l’hébergement et des frais de restauration. Imaginons que le candidat ne convenait pas au final : cela faisait cher l’erreur de casting.

L’entretien vidéo différé élimine ce problème. Non seulement vous pouvez interviewer des personnes qui ne se trouvent pas dans le même fuseau horaire que vous mais, en plus, vous et votre client pouvez avoir un premier contact avec les profils qui vous semblent intéressants afin de vous faire un premier avis avant de prendre la décision de les faire se déplacer à vos frais. C’est la direction financière qui va être contente !

Montrer aux candidats que vous respectez leur emploi du temps

Les chercheurs d’emploi ne peuvent pas toujours consacrer leur journée entière à la recherche d’emploi. C’est notamment le cas de candidats passifs, d’étudiants, de candidats qui ont une famille à gérer ou encore de candidats qui ont une activité à temps partiel.

Lorsque vous adoptez l’entretien vidéo différé pour vos recrutements, vous montrez à vos candidats que vous comprenez qu’eux aussi ont un emploi du temps chargé et que vous respectez cela. Plutôt que de les forcer à se libérer sur leur temps de travail pour passer un entretien, vous leur donnez la possibilité de passer un entretien vidéo différé quand ça les arrange.

Les avantages inattendus de l’entretien vidéo différé

Au-delà des avantages précédemment cités, l’entretien vidéo différé apporte son lot de bonus qui n’apparaissent pas forcément au premier abord ! Voilà quelques éléments que vous pouvez repérer au travers du visionnage d’une vidéo d’un candidat :

Vos candidats se débrouillent-ils avec la technologie ?

Est-ce que la caméra fonctionne ? Est-ce que le son de la vidéo est ok ? Si oui, cela montre déjà que la personne que vous interviewez ne se trouve pas décontenancée au moindre contact avec la technologie, ce qui compte aujourd’hui pour la plupart des postes. C’est aussi la preuve qu’ils ont profité des étapes de test matériel mises à leur disposition pour tester leur équipement et faire les réglages nécessaires pour un rendu optimal. Ceux qui passent ce test font preuve d’attention aux détails.

Dans quel environnement enregistrent-ils l’entretien ?

Idéalement, le candidat devrait enregistrer son entretien dans un environnement propre et calme. L’entretien vidéo est l’occasion de vérifier que le candidat a fait un minimum d’effort pour se présenter dans les meilleurs conditions (pas de bruit ambiant, pièce rangée et suffisamment lumineuse, etc.).

Le candidat adopte-t-il un comportement adapté ?

Le fait de passer un entretien vidéo depuis chez soi peut conduire certains candidats à adopter une attitude peu adéquate, trop décontractée voire familière (tenue vestimentaire peu appropriée à un entretien d’embauche par exemple, position avachie sur le canapé).

Les candidats qui ont compris que l’entretien vidéo différé était un entretien comme un autre sont plus susceptibles de faire preuve de professionnalisme et de bienséance quelque soit la situation à laquelle ils sont confrontés.

Le candidat sait-il « jouer » avec l’entretien vidéo différé ?

L’entretien vidéo différé est un support d’expression comme un autre. Ainsi, pour un poste qui nécessite des aptitudes relationnelles, de la créativité, etc., le candidat peut se servir de l’entretien vidéo différé pour démontrer qu’il a le profil recherché (exemple : choisir de répondre à une question dans une langue qu’il sait importante pour le poste; enregistrer les différentes questions de l’entretien en plusieurs fois, en changeant de tenue, etc. pour faire passer un message; soigner la mise en scène pour surprendre, amuser, etc.).

Comment contrer les objections qui peuvent vous être opposées concernant l’entretien vidéo différé

L’entretien vidéo différé présente de très nombreux avantages pour les agences de recrutement et leurs clients. C’est une certitude. Toutefois, certains de vos clients peuvent avoir des craintes lorsqu’ils envisagent d’intégrer pleinement l’entretien vidéo différé dans leur processus de recrutement.

Ci-dessous quelques objections auxquels vous pourriez être confrontés :

Craintes sur leur capacité à intégrer techniquement la solution d’entretien vidéo

Pour ceux qui ne jurent que par les entretiens en personne, le concept même de l’entretien vidéo différé peut paraître complètement farfelu ou difficile à intégrer. Les clients pourraient s’inquiéter de la difficulté d’intégrer la solution techniquement. Ils peuvent se poser des questions sur le coût que cela peut engendrer ou sur la facilité d’intégration. Vous pouvez rassurer vos clients sur le fait qu’avec le bon fournisseur, il est très simple d’intégrer l’entretien vidéo dans le processus de recrutement.

Questionnement sur la légalité

De la même manière, le bon fournisseur pourra répondre aux interrogations qui peuvent surgir sur les aspects juridiques, notamment la discrimination, et vous rassurer sur le fait que vos clients mènent des entretiens vidéo différé dans un cadre légal et sécurisé.

Questions sur le rapport temps investi dans l’outil / retour sur investissement

Il se peut que vos clients mettent un peu de temps à se familiariser avec l’usage de l’entretien vidéo différé (bien qu’une interface comme celle proposée par InterviewApp est extrêmement simple à utiliser), l’outil leur fera gagner énormément de temps par la suite dans le processus de recrutement. Plutôt que de rencontrer des candidats qui ne correspondent pas au profil recherché, les clients peuvent rapidement visionner les entretiens vidéo et s’il apparaît que le candidat ne convient pas du tout, ils peuvent passer aux candidats suivants sans perdre plus de temps.

Plutôt que de ré-organiser tout leur emploi du temps pour rencontrer un candidat sur un créneau qui lui convient, ils peuvent visionner l’entretien vidéo de ce candidat à un moment qui s’y prête mieux dans la journée. La courbe d’apprentissage de l’outil doit être considérée comme un petit investissement de la part du client comparé aux nombreux bénéfices récoltés sur le long terme.

L’entretien vidéo différé comme un complément de l’entretien en personne

Il n’est pas question ici de prôner le « Tout ou rien ». Cela n’aurait aucun sens ! Certaines entreprises ne reposent que sur l’entretien vidéo pour recruter, d’autres se contente d’utiliser l’entretien vidéo comme un complément des méthodes traditionnelles de recrutement.

En tant qu’agence de recrutement, l’entretien vidéo est un outil efficace pour développer la collaboration avec le client final dans la gestion du processus de recrutement. Le but étant qu’au final, seule la crème de la crème soit convoquée en entretien en personne.

L’entretien vidéo différé vous permettra de pré-qualifier plus efficacement les candidats et de faire passer à l’étape suivante du processus de recrutement seulement les individus qui correspondent au profil recherché et donc avec qui il est pertinent de poursuivre les échanges. Par ailleurs, l’entretien vidéo est entièrement personnalisable et adaptable aux besoins de recrutement du client et l’approche que souhaite adopter l’agence de recrutement. Vous pouvez donc choisir de l’utiliser seulement pendant les phases de pré-qualification des candidatures ou tout au long du processus !

Inquiétudes sur la déshumanisation du processus

Certains clients s’inquièteront de la déshumanisation du processus de recrutement que pourrait amener l’entretien vidéo. Cependant, il est important de noter que l’entretien vidéo peut être personnalisé, que vous pouvez ajouter des vidéos de présentation ainsi que des textes personnalisés en introduction et que vous pouvez amener le candidat vers une interface personnalisée à la fin de l’entretien chez InterviewApp par exemple. Par ailleurs, l’entretien vidéo différé apporte de l’humain dans le processus en permettant au candidat de s’exprimer, au-delà du CV.

Pendant que vous serez en train de visionner un entretien, vous pourrez inviter d’autres candidats à enregistrer leurs réponses vidéo. Si vous et votre client êtes satisfaits de leurs réponses, vous pourrez les inviter à participer à un entretien en personne. Et si, grâce à l’entretien vidéo différé, vous pourrez éliminer un premier entretien en personne prématuré et inutile au premier tour, cela ne signifie pas pour autant que le processus de recrutement va devenir impersonnel du jour au lendemain par l’utilisation de l’entretien vidéo différé.

L’entretien vidéo différé est donc un outil de performance qui va vous permettre de servir vos clients plus efficacement, à moindre coût en limitant notamment les erreurs de casting et les entretiens en personne inutiles.

Et vous, que pensez-vous de l’utilisation de l’entretien vidéo différé dans le processus de recrutement ?

Si vous souhaitez bénéficier d’une démo par InterviewApp, demandez-le ici -> http://about.itwapp.io/fr/contact/demo/